Rentrée 2021 : Vers une reconquête des performances touristiques ?

Communiqués de presse

Rentrée 2021 : Vers une reconquête des performances touristiques ?

La rentrée sonne le retour de l'activité touristique

A l’échelle du territoire, le mois de septembre affiche le meilleur taux de fréquentation depuis le début de l’année. Après un mois d’août qui avait rassuré les hôteliers (58,7% de TO), la rentrée affiche 3,7 points de taux d’occupation supplémentaires pour atteindre les 62,4%.

Mais si le taux d’occupation de 62,4% est meilleur qu’en août 2021 et qu’en septembre 2020 (+18,7 points), il est tout de même à 15 points de moins que le niveau pré-Covid. Au niveau du RevPAR, l’indicateur est de l’ordre de 59,8€HT (-27,4% par rapport à 2019 mais +78,5% par rapport à 2020). Ces chiffres sont donc relativement proches de leur niveau d’avant-crise par rapport à ce qu’a pu connaitre l’hôtellerie française auparavant.

Paris et l’Île-de-France performent …

Paris, jusqu’alors la ville la plus touchée par la crise en raison de sa forte dépendance à la clientèle d’affaires et internationale retrouve des couleurs en cette rentrée 2021. Son taux d’occupation passe de 38,8% en août à 55,7% en septembre, rapprochant ainsi ses performances de son niveau d’avant crise. Son prix moyen augmentant également fait grimper le RevPAR à 89,3€HT (contre 49,7€ en août). La situation de l’hôtellerie parisienne s’améliore donc en raison d’une légère reprise de la clientèle d’affaires et internationale et des évènements pendant le mois de septembre et d’octobre.


Plus globalement en Ile-de-France le taux d’occupation qui ne dépassaient même pas le seuil des 20% en janvier 2021 grimpe à près de 63% la semaine du 25 octobre. La reprise est en bonne voie puisqu’à la même période en 2019 il était de 79%.

En effet, la reprise d’évènements propices à la venue de clientèle extérieure, à l’instar de la Fashion Week à la fin du mois de septembre, a permis à l’hôtellerie de la capitale de retrouver un regain d’activité. De fait, le haut de gamme connait un rebond en septembre avec un taux d’occupation qui grimpe à 66,9% contre 58,7% en août. Mais ce segment reste toujours le plus impacté avec des niveaux bien loin de ses standards d’avant-Covid.

Taux d'occupation en Île-de-France par semaine
MKG_destination 10/2021.

… et les métropoles de Marseille, Lyon & Lille sont remarquables

Du côté de la Province qui avait tiré son épingle du jeu durant la saison estivale avec des performances surpassant celles d’avant-Covid, certaines destinations se distinguent des autres. C’est notamment le cas de Marseille et Lyon qui enregistrent, certains jours de semaine en septembre et octobre des taux d’occupation atteignant les 95%.  Ces deux villes ont en effet pu tirer profit de grands salons tels que Pollutec.  


A l’autre bout de l’Hexagone, Lille connait également des performances records avec début septembre le Forum International de la Cybersécurité ou encore le SIM la semaine dernière, qui a fait grimper son taux d’occupation à 95%.

Mais sur l'année, les performances fragiles justifient le besoin de soutien

Si l’année 2021 de janvier à fin septembre affiche un RevPAR global de l’hôtellerie française de 32,4 €HT, soit 16,8% supérieur au niveau de 2020 pour la même période, celui-ci reste néanmoins toujours 50,9% inférieur au niveau d’avant crise (66,9 €HT de janvier à septembre 2019). Ainsi, l’année 2021 reste loin derrière les standards de 2019 et plus proche du niveau de 2020.

Conclusion

Malgré de très bons résultats sur l’été et un regain d’activité depuis la rentrée à l’échelle du territoire, le secteur touristique conserve de lourdes séquelles de la crise sanitaire.  La santé financière de nombreuses entreprises touristiques reste fragile et le phénomène est renforcé par la crise des ressources humaines. Lourdement affectés par la crise sanitaire depuis mars 2020, les professionnels du tourisme subissent encore une année 2021 compliquée. Dans ce cadre, l’Alliance France Tourisme en tant que groupement national des leaders du secteur a formulé des propositions pour la relance touristique de l’Hexagone*. Il est important de soutenir la reprise du secteur par des ambitions et une stratégie sectorielle claires pour le cycle à venir.


*Pour plus d’informations sur ces propositions : https://hospitality-on.com/fr/tourisme/les-propositions-dalliance-france-
tourisme-en-faveur-de-la-relance-du-secteur-touristique

Actualités

Communiqués
de presse.